Conseils de sécurité pour le gyropode Ninebot Elite

Montage du gyropode Ninebot Elite

Définition d’un gyropode

Les gyropodes, décrits dans Le Journal Officiel (JORF n°0120 du 26 mai 2009 page 8729 texte n° 110), sont des véhicules électriques monoplaces, constitués d’une plateforme munie de deux roues sur laquelle l’utilisateur se tient debout, d’un système de stabilisation gyroscopique et d’un manche de maintien et de conduite. « Segway », « Ninebot », « Inmotion », etc, qui sont des noms de marque, ne doivent pas être employés.

Règlementation sur le gyropode

Si pour l’heure la règlementation ne traite pas spécifiquement les gyropodes, et reste donc assimilé au Code de la Route applicable aux piétons et aux trottinettes électriques, le Ministère des Transports et d’autres institutions ont donné divers avis publics concernant les règles d’utilisation des gyropodes. A noter que le Ministère des Transports, constatant la démocratisation de ces nouveaux véhicules écomobiles, prévoit de légiférer dans l’année sur la question.

En attendant, et en vertu des règlementations et avis en vigueur, les règles d’utilisation des gyropodes, et nos conseils de sécurité, sont les suivants.

Age minimal pour conduire un gyropode ?

La législation ne prévoit aucun âge minimal pour conduire un gyropode, il peut donc être piloté à tout âge. Il convient toutefois de faire attention à ce que le conducteur possède assez d’équilibre pour rester debout sur le gyropode, qu’il soit en mesure de tenir en toute sécurité le guidon et que sa forme physique lui permettent de le conduire en toute sécurité.

Toutefois (pour des raisons de sécurité comme pour se protéger d’éventuelles poursuites en cas d’accident), de nombreux fabricants de gyropodes conseillent de limiter l’utilisation d’un gyropode aux plus de 14 ans accompagnés d’un adulte et aux plus de 16 ans. Ainsi, Ninebot et Big Robots suivent ces conseils, même si aucune règlementation n’impose d’âge minimum.

Où circuler en gyropode en toute sécurité ?

Le gyropode peut utiliser les trottoirs à la vitesse au pas (6 km/h), et sur toutes les voies et places piétonnes, ainsi qu’en forêt, bois et autres espaces verts publics. A noter que les piétons restent prioritaires et que le Code de la Route précise qu’il faut « prendre toute précaution afin de ne pas constituer un danger pour les piétons » (article R413-18 du Code de la Route).

Concernant l’accès aux parcs et squares, cela dépend des règles spécifiques à chacun et à leur application par les gardiens. D’une manière générale, ceux-ci vont les considérer comme des vélos ou trottinettes et appliquer les règles du parc ou square en question.

Circuler sur les pistes cyclables ?

C’est une question épineuse, en ce sens où la France n’a pas encore légiféré sur le sujet et qu’il reste encore à clarifier le statut du gyropode : est-ce un véhicule, un vélo, une trottinette motorisée, un équivalent d’un fauteuil roulant motorisé, etc ?
Normalement, en France, seuls les véhicules homologués selon la directive 2002/24/CE relative à la réception des véhicules à moteur à deux ou trois roues transposée en droit français par l’arrêté du 2 mai 2003 peuvent circuler sur la chaussée ; or aucun gyropode n’a été pour l’heure homologué, justement par manque de statut officiel.

Pour autant, un consensus européen s’est dégagé pour considérer qu’un gyropode est tour-à-tour un piéton s’il circule sur les trottoirs (vitesse maximale 6 km/h), et un vélo s’il circule sur la chaussée : il pourrait donc en toute logique circuler sur les pistes cyclables. Selon les témoignages d’utilisateurs et avis des différentes institutions, et notamment la police, les cas de verbalisations sont rares et surtout en cas de comportement dangereux.

Port du casque obligatoire ?

Assimilé à un piéton, le conducteur d’un gyropode n’est pas soumis à l’obligation de porter un casque de sécurité. Toutefois, il est fortement conseillé d’en porter un. A partir du moment où vous faites le choix de circuler sur une piste cyclable ou en terrain accidenté, le porte du casque est encore plus conseillé : la sécurité passe avant tout !

Port du gilet réfléchissant ?

Là encore, ce n’est pas obligatoire. Et même si le gyropode Ninebot Elite est doté de feux arrières constamment allumés qui permettent d’être vu, nous conseillons de porter un gilet réfléchissant, surtout lorsque l’on circule de nuit. Il faut être visible par les autres pour éviter tout accident !

Assurance au tiers / responsabilité civile ?

Il n’est pas obligatoire de posséder une assurance au tiers / responsabilité civile lorsque vous conduisez un gyropode. Toutefois, étant donné qu’un accident où un piéton peut être blessé peut toujours arriver, nous conseiller d’en avoir une, comme la Prévention Routière le recommande dès que l’on circule à vélo, en roller ou trottinette ou autres.

Attention, toutes les sociétés d’assurance ne couvrent pas par défaut la circulation en gyropode dans le cadre de leur assurance responsabilité civile, de même que pour le roller, la trottinette ou le skate. Nous vous conseillons donc de bien vérifier avec votre assureur qu’il vous couvrira en cas de circulation en gyropode.

Vitesse et type de conduite

Le gyropode Ninebot Elite est un véhicule motorisé, il convient donc de conduire avec prudence et de limiter sa vitesse. La vitesse maximale recommandée est de 17 km/h dans les lieux ouverts. Sur les trottoirs, la vitesse maximale autorisée est de 6 km/h.

Très maniable, il faut faire attention lorsque vous tournez sur le gyropode Ninebot Elite : ne changez pas de direction trop brusquement et adaptez votre vitesse !

Hauteur de marches et trottoirs

Le gyropode Ninebot Elite est capable de descendre les trottoirs et les marches, à condition de faire attention à être perpendiculaire afin de ne pas provoquer une perte d’équilibre. Ne descendez pas des escaliers sur votre gyropode Ninebot Elite, au risque de tomber ou d’endommager l’appareil.

Si le gyropode Ninebot Elite peut monter des petits trottoirs (charretières ou bateaux), il faut faire très attention et adapter sa vitesse lors du franchissement de ces trottoirs bas, en veillant à être bien perpendiculaire à ceux-ci. Concernant les trottoirs normaux, le gyropode Ninebot Elite n’est pas en mesure de les franchir : sortez du véhicule et montez sur le trottoir à pied, avant de reprendre le guidon du gyropode.

Circulation dans l’eau

Le gyropode Ninebot Elite n’est pas conçu pour circuler dans l’eau : il ne faut donc pas traverser de ruisseaux ou de grandes flaques trop profondes. De même, évitez de circuler sur votre gyropode Ninebot Elite sous une pluie trop forte afin de ne pas endommager les composants électroniques. Il est toutefois possible de conduire sous de petites averses et traverser sans heurts de petites flaques.

Lorsque vous circulez sur route mouillée, attention à bien adapter votre vitesse (notamment lors des virages) afin de ne pas perdre l’équilibre ou subir un phénomène d’aqua-planing.


ACHETER / LOUER